skip to Main Content
3 Règles à Suivre Quand On Parle D’argent Avec Son Jeune

3 règles à suivre quand on parle d’argent avec son jeune

Mis à jour le 05 décembre 2019

« Dans mon temps, on avait une orange dans notre bas de Noël! » Bien qu’on l’ait tous déjà entendue, cette phrase rejoint peu les jeunes qui vivent dans une toute autre réalité. Alors, comment leur faire comprendre la chance qu’ils ont de pouvoir demander un iPhone, des jeux vidéo ou une guitare pour Noël?

 

En parler souvent afin de les aider à en saisir la valeur

Avant même de parler d’argent, il est important d’intégrer le concept de la valeur. Chaque objet a une valeur monétaire et une valeur sentimentale. Même si la voiture vaut plus cher que notre animal de compagnie, la valeur sentimentale sera plus grande pour notre petite boule de poils qu’envers notre tas de ferraille. Aider notre jeune à faire cette distinction lui permettra de mieux séparer l’émotif du capital.

Ensuite, saisissez au vol les occasions qui se présentent de les emmener à réfléchir sur le sujet. « D’après toi, il faut travailler combien d’heures pour pouvoir s’acheter un iPhone? » « Combien on peut faire d’épicerie avec le prix d’un Xbox? ». Ces comparaisons sont un bon moyen de les aider à prendre conscience de la valeur des choses qui les entourent. Rappelez-vous que la valeur de l’argent, ça se développe au fil du temps. Alors si votre ado se montre parfois peu économe ou au contraire très avare, c’est tout à fait normal. Il est tout simplement en train de développer sa relation à l’argent. Aidez-le à cheminer là-dedans.

Enfin, incitez-les à transiger avec de vrais sous. Puisque, de nos jours, nous utilisons presque seulement des cartes, le concept d’argent reste abstrait pour eux. L’utilisation de monnaie rend le tout plus concret et plus réel puisqu’ils verront littéralement le montant disparaître sous leurs yeux!

 

S’assurer que notre jeune a accès à un petit budget

L’argent peut être un sujet sensible puisqu’il touche à plusieurs valeurs. Dans certaines familles, on souhaitera offrir de l’argent de poche. Les visées sont parfois différentes : motiver à effectuer les tâches, apprendre à gérer un budget, intégrer la rigueur au travail, etc. Si vous choisissez d’utiliser cette méthode, rappelez-vous que tout ne doit pas être source de revenu. Il est normal que votre ado effectue des tâches simplement pour prendre soin de lui et de son environnement.

D’autres jeunes auront développé l’habitude de demander de l’argent à Noël et/ou à leur fête. Ils auront alors tout le loisir de le dépenser, ou de l’économiser, comme bon leur semble!

Rendus à un certain âge, vos jeunes manifesteront le désir de trouver un job à mi-temps pour ramasser plus rapidement leurs sous. Cette première expérience de travail, à défaut d’être payante(!!), sera souvent très riche en apprentissages. Quelle fierté que de recevoir un salaire toutes les deux semaines! Votre ado pourra ainsi avoir un budget à gérer.

Puisque l’ère des cours d’économie familiale est loin derrière nous, vous devrez faire appel à vos talents de pédagogues pour leur apprendre les rudiments.

Petit truc : utilisez les technologies! Il existe de nombreuses applications avec lesquelles votre ado se sentira sans doute très à l’aise (MINT, Spendee, ou même via l’institut financière).

 

Se détacher de l’usage qu’il en fait

Maintenant qu’il gagne son argent par lui-même, il a le droit de la dépenser comme bon lui semble! Il se pourrait que sous l’influence de notre société consommatrice, vous trouviez que votre ado utilise l’argent à mauvais escient… Donnez-lui l’espace de faire ses propres expériences. Après quelques mauvais achats, il commencera à comprendre que s’il veut pouvoir se faire plaisir, il devra épargner de l’argent. Bien sûr, votre jeune aura peut-être besoin que vous lui fassiez remarquer qu’acheter pour 20$ de cochonneries au dépanneur (par jour!) est une mauvaise habitude de consommation! Toutefois, dépenser pour un loisir, comme le ski ou une sortie au cinéma, ça vaut bien plus le coût!

Avec le temps et la pratique, il sera capable de mettre de l’argent de côté pour investir dans quelque chose qui compte vraiment pour lui. N’oublions pas que ses priorités sont sans doute différentes des vôtres, et c’est bien comme ça! Tant qu’il a des rêves et des objectifs, c’est ça qui compte. Et lui, tout ce qu’il souhaite, c’est avoir votre soutien. Et ce, même s’il ne le laisse pas toujours paraître! 😉

 

Maud Pellerin, ps.éd.

Back To Top