skip to Main Content
Je Ne Reconnais Plus Mon Ado! Dois-je M’inquiéter?

Je ne reconnais plus mon ado! Dois-je m’inquiéter?

L’adolescence est une période de changements, nous le savons tous. Toutefois, il arrive que notre jeune devienne si différent de ce que l’on connaît de lui, que l’on commence à s’inquiéter. On peut alors trouver que ça va au-delà des changements habituellement observés durant cette période de la vie et se poser des questions.

 

Ces changements qui sortent de l’ordinaire

En tant que son parent, vous êtes la personne qui connaît le mieux votre enfant. C’est pourquoi, lorsque survient un changement, ce sera à vous de juger si ça semble cohérent avec ce qu’il est ou non.

Prenons comme exemple que votre fils n’a jamais beaucoup aimé l’école et qu’il accumule les difficultés scolaires depuis un certain temps. Il est probable que les échecs et même les absences répétées fassent partie de votre quotidien. Bien que sa situation soit inquiétante sur le plan scolaire et qu’il sera important de l’accompagner et l’encadrer dans tout ça, ce n’est pas une situation que l’on peut considérer « soudaine ».

Toutefois, si votre fille, qui a toujours cherché à être première de classe et qui disait haut et fort qu’elle voulait devenir médecin, se met à s’absenter de ses cours et enfile les échecs, on se devra de constater qu’il y a un changement soudain dans sa situation. Ce changement devrait d’autant plus vous préoccuper si vous observez, au même moment, d’autres éléments « suspects » : des nouveaux amis, un arrêt d’activités (soccer, théâtre, etc), des changements notables dans le style vestimentaire, plus ou moins d’argent que d’habitude, etc.

 

Qu’est-ce que je dois faire?

En partant, notre cœur de parent s’emballe et tous les scénarios les plus catastrophiques nous passent par la tête. 

Dans un premier temps, il vous faut trouver un endroit pour ventiler et sortir tout ça de votre tête (amie, parent, collègue, psychologue, etc). Il est important de le faire, car face à votre jeune, il faudra être un peu plus zen. Il va de soi qu’il risque de ressentir certaines de vos inquiétudes, mais de le bombarder avec celles-ci risque plutôt de l’éloigner, ce qui est la dernière chose que l’on souhaite!

Ce que vous voulez réellement faire, c’est comprendre ce qui se passe. Bien sûr, si vous l’interrogez  avec la lumière dans le visage pour le faire parler, vous ne retirerez rien de votre jeune. Tentez plutôt de vous intéresser à lui et à ses nouveaux intérêts. Mettez de côté votre jugement et adoptez une attitude d’ouverture. Ce que vous voulez, c’est le comprendre? Alors pour ce faire, vous devez essayer de voir les choses à sa façon.

 

N’oubliez pas que les ados sont à la recherche d’autonomie et d’identité

En d’autres mots, les jeunes sont à l’étape de se détacher de leur famille pour trouver leur propre identité. Ils vont essayer toute sorte de choses, ils vont se tromper et faire la connaissance d’une multitude de personnes.

Il n’est pas rare d’observer un changement au niveau de la communication avec leurs parents. Ces expériences leur appartiennent et ils ne veulent pas avoir à se justifier. Pour vous assurer de maintenir le lien, c’est le temps de devenir un investigateur stratégique! Le mot d’ordre « SOYEZ À L’ÉCOUTE! »

Ayez confiance en lui et donnez-lui le droit de choisir. Rappelez-vous que vous lui avez appris la différence entre le bien et le mal et que vos valeurs ont été transmises. Même si l’eau semble trouble, la crème remonte toujours à la surface. L’important est de lui rappeler que  s’il se sent dans une impasse ou qu’il ne sait plus comment agir, vous êtes là pour l’aider.

 

Quand est-ce que je dois aller chercher de l’aide?

Chaque situation est unique et nécessitera une intervention différente. Il est évident que lorsque nous ne reconnaissons pas notre enfant et que son comportement nous inquiète, nous ne pouvons pas rester indifférents. Mais certains points sont essentiels à prendre réellement au sérieux.

Si votre ado a l’air triste ou que vous observez des lacunes importantes au niveau du sommeil, de l’alimentation ou de l’hygiène.

Si vous remarquez qu’il n’a plus d’amis, qu’il s’isole, qu’il ne veut plus parler à personne et ne veut plus rien faire.

Si son comportement devient agressif.

S’il se met en danger ou met les autres en danger.

N’attendez plus! Allez chercher de l’aide.

Être un parent, c’est le métier le plus difficile, car nous sommes impliqués émotivement. Vous n’avez pas besoin d’attendre une situation préoccupante pour demander le soutien de professionnels. Avoir une personne qui vous écoute et qui porte un nouveau regard sur la situation pourrait vous aider à mettre en place des solutions afin de préserver la relation avec votre enfant. Car ce que vous souhaitez le plus, c’est de voir votre jeune s’épanouir!

 

Maud Pellerin, ps.éd.

Back To Top