retour à l'école MANA

Retour à l’école : un apprentissage à la citoyenneté

[COVID-19 : Guide de survie pour parents – Partie 4]

L’annonce de la réouverture des écoles primaires et des services de garde aux enfants amène plusieurs parents à se questionner. En effet, une part de la décision à prendre quant à la fréquentation des enfants dans ces milieux vous revient à vous, cher parent. Cette annonce a été accueillie avec surprise, pour la plupart. D’autant plus que cette fois-ci, on nous demande de nous positionner…par quel bout aborder cette réflexion? Comment prendre la meilleure décision possible?

1. Analyser votre réalité familiale

Il est primordial de se rappeler que chaque famille vit une réalité différente. C’est pourquoi, avant de se lancer trop vite, il faut s’arrêter pour bien observer la vôtre avec le regard le plus objectif possible.

Voici le genre de questions que vous pouvez vous poser :

  • Quelles sont vos conditions de travail? (télétravail, service essentiel, parent(s) à la maison)
  • Y a-t-il des membres de votre famille qui pourraient être plus fragiles au virus?
  • Lesquels de vos enfants sont concernés par le retour (CPE, prématernelle, primaire), lesquels devront rester encore à la maison (secondaire, CÉGEP, Université)?
  • Comment va la santé psychologique de chaque membre de votre famille? (stress, anxiété, détresse, dépression, consommation …)
  • Avez-vous l’équipement technologique nécessaire pour l’apprentissage en ligne?

 

Faites une liste de ces conditions pour bien avoir sous les yeux le portrait de la situation. Afin de vous aider à organiser votre réflexion, je vous suggère d’identifier ce sur quoi vous avez du pouvoir et ce sur quoi vous n’en avez pas. Vous pouvez surligner ou utiliser des symboles pour mettre en évidence toutes les petites choses sur lesquelles vous pourriez avoir du contrôle.

Mettez ensuite la liste de côté, vous pourrez y revenir après.

Truc MANA

TRUC!

Faites cet exercice en couple afin que chacun puisse exprimer les émotions que ça lui fait vivre (anxiété, peur, soulagement …) Prendre le temps d’en parler peut démystifier plusieurs choses.

2. Identifier les besoins de vos enfants

Tout comme chaque famille a sa réalité, chaque enfant est différent. Ainsi, vous devrez faire l’exercice pour chacun d’eux afin d’avoir un portrait juste et personnalisé.

Voici quelques questions à poser pour identifier ses forces et ses limites :

  • Est-ce un enfant qui est autonome ou a-t-il besoin d’être encadré?
  • Quelles sont les matières qui lui posent le plus de défi et pourquoi?
  • A-t-il des besoins particuliers au niveau de l’apprentissage?
  • Est-ce que mon enfant a développé des difficultés psychologiques depuis le début du confinement (Isolement, difficulté à s’alimenter, à dormir …)?

 

N’hésitez pas à questionner vos enfants et à les intégrer aux discussions, l’exercice peut même s’avérer très pertinent. Ça lui permet de poser un regard réaliste sur ce qu’il est, sur ses besoins et son rôle à jouer dans cette décision à prendre.

Enfants retour école

3. Établir un plan de match

Vous comprendrez que la prochaine étape consiste à utiliser les deux listes faites précédemment pour élaborer un plan de match.

En fonction des besoins de votre enfant et de votre réalité familiale, vous pourrez choisir quel scénario s’avère le plus gagnant. Le fait d’avoir identifié les points sur lesquels vous avez du pouvoir vous aidera à cibler les actions que vous pourrez faire pour y arriver.

De plus, il est important de déterminer les besoins matériels et les dates à retenir :

  • Devez-vous demander l’aide du gouvernement pour avoir l’équipement technologique nécessaire?
  • Restez à l’affût des dates limites pour annoncer à l’école la présence ou non de votre enfant.

 

Comme vous l’avez probablement remarqué depuis le début de cette crise, tout est sujet à changement! Aussi, vous pourriez avoir un plan A, B et C qui pourrait tenir compte des différents petits changements possibles (si ça ne se passe pas comme prévu à l’école, si vous n’obtenez pas une place en garderie pour le plus jeune, etc.).

Une fois le plan établi, il est temps de préparer vos enfants.

PSST!

Plusieurs scénarios n’ont pas l’option de retourner à l’école (secondaires, écoles privées, CÉGEP …). “Ceux qui restent à la maison, ne sont pas en vacances pour autant!” Un plan de match peut être très aidant pour les accompagner à intégrer et/ou persévérer dans cette nouvelle routine.

4. Responsabiliser son enfant

Comme il a été maintes fois répété, les choses ne reprendront pas comme avant. Les rôles et responsabilités de chacun se doivent donc d’être repensés. Tous vos enfants, les petits comme les grands, auront à faire leur part. Il est évident qu’il faudra adapter vos attentes en fonction de leur âge!

Évidemment, votre enfant est déjà responsable à un certain niveau! Surtout en ce qui concerne ses responsabilités individuelles et familiales.

Mais en tant que citoyen, il est habitué à exercer son sens des responsabilités dans un contexte qui n’est plus…c’est là où il devient important de s’assurer qu’il comprend bien ce qui est attendu de lui, bref, ce qu’il doit faire ou ne pas faire.

 

 Qu’est-ce que les responsabilités citoyennes ?

Celles-ci concernent l’application des consignes sanitaires (tousser dans son coude, se laver les mains, respecter la distanciation sociale) et bien sûr, tout ce qui relève habituellement de la bonne conduite d’une personne en société (respect des règles de vie de l’école, courtoisie, entraide, etc.)

Responsabilités enfant MANA

5. On se pratique!

Pour l’aider, il peut être pertinent de le pratiquer un peu à ce qui s’en vient.  

Voici donc un tableau pour vous inspirer quant aux manières d’aider votre enfant à intégrer les nouvelles consignes avant son retour en milieu de garde ou à l’école. Elles ne sont qu’à titre de référence afin de vous inspirer. Adaptez-les selon les capacités de vos enfants et les besoins de votre famille.

Dans tous les cas, il sera important d’expliquer pourquoi cette consigne est importante à suivre. Vous pouvez leur montrer un vidéo qui parle de la COVID-19, comme celui-ci.

Vous pouvez également faire des expériences amusantes pour leur démontrer à quel point les microbes se propagent facilement. 

Par exemple, vous pourriez leur demander de se mettre les mains dans de la poudre de Jello, puis les amener à toucher un peu partout. Ensuite, vous leur faites arroser tous ces endroits avec un vaporisateur d’eau. Les petites particules de Jello changeront de couleur et deviendront apparentes!

Cliquez ici pour une expérience similaire avec des paillettes.

Ce qui est important de retenir…

On ne peut pas tout prévoir! Tout ça est nouveau, alors il est certain que nous passerons une phase « d’expérimentation » obligée. Abordez ces premières semaines de déconfinement comme un coup de pratique qui vous permettra de vous ajuster pour les semaines suivantes. Remarquez ce qui fonctionne bien et assurez-vous que ça se maintienne dans le temps.

Que ce soit un retour à l’école ou le maintien à la maison, rappelez-vous que tout ne repose pas juste sur vos épaules. Parlez et planifiez les prochaines étapes avec vos enfants, ils ont une belle capacité d’adaptation et n’hésitez pas à les responsabiliser !

 

Maud MANA

Maud Pellerin, psychoéducatrice

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Entrez vos coordonnées pour recevoir le document par courriel

*Champs obligatoires