communication ado MANA

Ça veut dire quoi bien communiquer?

Les humains sont programmés pour communiquer les uns avec les autres. Dès son arrivée au monde, le bébé se fait comprendre par ses cris et ses pleurs. Rendu à l’adolescence, l’être humain est en mesure de s’exprimer aussi clairement qu’un adulte. Alors comment se fait-il que pour plusieurs d’entre eux, la communication demeure un défi?

L’importance de la communication est évidente, mais quand vient le temps de mettre le tout en pratique, ce n’est pas si facile! Que vous soyez un parent ou un ado, vous bénéficierez peut-être de ces petits trucs de notre psychoéducatrice MANA.

 

Préparer son message

« Tourne ta langue 7 fois avant de parler! » vous avez déjà entendu? Ce qu’il faut retenir, c’est qu’une fois les mots sortis de votre bouche, ou envoyés par message, il est trop tard pour les rattraper.

La façon dont vous partagerez votre message va avoir un effet direct sur la compréhension par l’autre. Un choix de mots inappropriés peut emmener l’autre à se braquer et même à se renfermer sur lui-même. C’est pourquoi ça vaut la peine de prendre le temps de réfléchir à ce que l’on veut dire. Le ton et l’attitude avec laquelle on exprime quelque chose vont également venir teinter notre message. Soyez attentifs à vos expressions faciales, ou encore, aux Émojis que vous choisissez! 😉

 

Parler au « je »

Là où la communication devient souvent plus ardue, c’est quand vient le temps d’exprimer son mécontentement ou son désaccord. Il est tout à fait normal, malgré tout l’amour que l’on porte pour quelqu’un, d’avoir parfois besoin de se libérer en lui disant ce que l’on pense. Quand ça vous arrive, ce qui peut aider est de commencer votre phrase par « je ». Voici un exemple. Au lieu de dire « Tu fais trop de bruit le matin, ça me réveille! » Essayez de dire : « Je n’arrive pas à dormir le matin quand tu fais trop de bruit. » Aussi simple que cela peut paraître, la personne se sentira moins attaquée par la deuxième formulation et risque d’être plus ouverte et réceptive à votre demande!

 

L’écoute

Quand on parle de communiquer, on pense tout de suite au fait de parler à quelqu’un. Il ne faut pas oublier que la communication consiste également à écouter. S’ouvrir aux gens et exprimer nos plus profonds sentiments, ce n’est pas toujours facile à faire. En portant attention à ce que l’autre nous dit, on l’aide de se sentir bien, on lui permet de se sentir plus à l’aise de s’ouvrir et de se confier.

 

Choisir le bon moment

Quand vient le temps d’aborder un sujet plus sensible ou de régler une situation problématique, il est nécessaire de s’arrêter pour en parler. Choisissez un moment où vous êtes disponibles, c’est-à-dire que vous n’êtes pas préoccupés par autre chose. Assurez-vous de laisser les distractions de côté (cellulaire, télévision, etc) et que vous avez suffisamment de temps devant vous.

 

Truc parent : pour certains jeunes, le fait de s’asseoir face à face peut être confrontant. Proposez-lui une activité qui permet de parler en même temps! (prendre une marche, faire des mandalas ensemble, etc).

 

Truc ado : Tu as envie de demander une permission spéciale ou encore de négocier quelque chose (heure de rentrée, argent de poche, etc)? Sois attentif à l’état dans lequel est ton parent avant de lui parler. Il te dit avoir passé une mauvaise journée au travail? Attend au lendemain. Il est en train de donner le bain à ta petite sœur? Attend après. Ta patience vaut le coup, car il risque d’être bien plus ouvert à tes suggestions!

 

Si vous faites tous les efforts nécessaires pour favoriser la communication mais que vous avez tout de même l’impression que la communication reste difficile chez vous, allez chercher de l’aide. Il existe des cliniques pour jeunes qui peuvent vous offrir du soutien, que ce soit du coaching parental ou une consultation avec un psychologue.

 

Maud Pellerin,  ps.éd.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Entrez vos coordonnées pour recevoir le document par courriel

*Champs obligatoires