adolescent punition MANA

Comment aborder les punitions à l’adolescence?

Pour ou contre ?

Les idées par rapport à ce que doit ressembler la discipline chez les jeunes varient grandement d’une personne à l’autre. D’un côté on peut trouver ceux qui craignent d’utiliser la moindre punition, que ce soit par peur de ne plus être aimé par leurs enfants ou de passer pour un « mauvais parent ». À l’opposé se trouvent les parents pour qui on gagnerait plus à revenir à l’époque des coups de règle à la première faute. Bien entendu, la majorité des parents se trouvent entre ces deux extrêmes, mais comment savoir si on est trop sévère ou pas assez?

Dans les faits, lorsqu’on pense à la discipline, il serait mieux d’abandonner le « oui » et le « non » pour les questions suivantes :

  • Comment?
  • Dans quelle situation?
  • Avec quelle limite?
  • Dans quel but?

 

Soyons clairs, discipliner un jeune fait partie du rôle parental, mais il y a une marge entre mettre une claque à un adolescent qui manque de respect et lui demander de s’excuser.

Dans quels cas punir un adolescent ?

Tous les jeunes (et leurs parents !) sont différents et chacun pourra réagir d’une façon différente à une situation semblable.  On peut toutefois dégager quelques règles générales.

1. Tout d’abord, il faut garder en tête l’impact de l’action jugée répréhensible et l’intention du jeune. Si un verre rempli a été renversé involontairement et que votre jeune se sent déjà honteux, un simple rappel de faire attention et la demande de nettoyer seront peut-être suffisant. Cependant, s’il vous lance le contenu de ce même verre au visage, la situation risque de se prêter plus à une conséquence.

chicane parent adolescent

2. Ensuite, certaines méthodes disciplinaires sont tout simplement à proscrire. De nos jours, nous sommes plus sensibles au fait que les corrections physiques sont nuisibles pour le développement d’un enfant. Elle est plus susceptible de générer de la peur chez le jeune que du respect, ce qui ne devrait jamais être le but. Dans le cas de comportements violents ou dangereux chez votre adolescent, vous voudrez peut-être chercher de l’aide auprès de spécialistes. La même chose vaut pour la violence psychologique (hurler, menacer, insulter, rabaisser, harceler, etc.), elle est plus efficace pour causer des dégâts psychologiques (abaisser l’estime de soi, causer de l’anxiété) que d’enseigner le respect et la vie en société.

3. Enfin, la discipline se fait mieux dans le calme. Ce n’est peut-être pas toujours facile, mais tentez de garder votre sang-froid. Vous réussirez ainsi, non seulement à penser plus rationnellement, mais aussi à paraître plus réfléchi(e) dans vos décisions.

Pourquoi punir les adolescents ?

Apprenez à être cohérents dans vos démarches. Vous demandez à votre ado de rentrer pour 9h et il entre à 9h20 alors que la ponctualité est quelque chose d’important pour vous? Vous pouvez faire preuve de tolérance et lui donner une deuxième chance. Toutefois, si vous tenez à ce que cette règle soit respectée par la suite, soyez ferme sur le fait qu’il y aura des conséquences liées à un retard futur. Alors quand il arrivera en retard la fois suivante, (rappelons-nous que c’est propre à l’adolescence de tester les limites) il est primordial de tenir votre parole. Il faut que ce soit encore le cas les fois qui vont (peut-être) suivre.

Faites aussi en sorte de donner des conséquences logiques aux actions. Si votre jeune brise quelque chose, il fait plus de sens qu’il ait à le réparer ou à rembourser le prix de sa poche que d’avoir à faire la vaisselle.

Il est crucial d’éviter la confrontation constante. Si l’adolescent se sent harcelé à la moindre boulette, il aura fortement tendance à se mettre sur la défensive et votre lien pourrait en être brimé. À ce moment, même les tentatives de discipline les plus convenables risquent d’avoir du mal à passer.

Il est normal de se questionner sur les méthodes que l’on utilise. Parfois, aller chercher un avis extérieur permet de se valider ou encore de faire quelques petits ajustements qui peuvent faire toute la différence. Plusieurs des professionnels de la clinique MANA (psychologue, psychoéducateur) travaillent en soutien parental et en développement des compétences parentales. Faites appel à nous si vous avez des questionnements!

Besoin de soutien parental ?

Punir intelligemment

Généralement, les sanctions servent à éviter qu’un comportement indésirable ne survienne de nouveau. Votre adolescent peut avoir trahi votre confiance, fait quelque chose jugé moralement inacceptable, manqué de respect, voire même s’être mis soi-même ou quelqu’un d’autre en danger. Dans chacune de ces situations, il est compréhensible que vous désiriez que cela ne se reproduise plus. Le but premier d’une punition chez un jeune, enfant ou adolescent, devrait être de lui faire comprendre en quoi il a eu tort.

Les punitions peuvent aussi être envisageables dans le but d’empêcher l’escalade de comportements dangereux ou nuisibles. Les adolescents tendent à vouloir tester les limites imposées et une absence de répercussion négative les pousse à aller plus loin. Dans ce cas, une sanction adaptée à la situation servira à cimenter les règles établies.

Il reste toutefois important de chercher à comprendre le point de vue de l’adolescent. Il peut arriver qu’il ne considère pas quelque chose aussi négativement que ses parents. Vous n’aimez pas qu’il joue à des jeux vidéo violents? Sa chambre n’est pas suffisamment en ordre à votre goût ? Il a trop souvent les yeux rivés sur son téléphone ? Peut-être pensez-vous qu’il devrait commencer à chercher un emploi d’été alors qu’il est retissant ? Dans des situations semblables, il est conseillé de prendre du recul afin d’avoir un jugement plus éclairé sur la situation. Parlez-en avec votre jeune, essayez de comprendre ce qui le pousse à avoir ce comportement. En le comprenant mieux, vous serez plus en mesure de trouver un terrain d’entente.

Alexandra Légaré, étudiante au baccalauréat en psychologie

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Entrez vos coordonnées pour recevoir le document par courriel

*Champs obligatoires