enfants écrans MANA

Comment utiliser les écrans comme des alliés?

En collaboration avec Sunny Mimi

Les dernières années ont été marquées par des recommandations constantes et des mises en garde quant à l’utilisation des écrans chez nos enfants. Le confinement que nous vivons amène à voir les écrans avec un regard nouveau. Et si ceux-ci étaient nos alliés? Et s’ils consistaient en fait l’ouverture sur le monde dont nos enfants ont besoin pendant cette période?

Tolérance des écrans durant le confinement

Depuis le début de la période d’isolement, de nombreux parents se sont vus dans l’obligation de réviser les règles familiales. D’abord, il y a eu les travaux scolaires qui se sont retrouvés rattachés à des applications mobiles ou à des sites (netmath, alloprof, etc). Ensuite, il y a eu ces périodes de télétravail durant lesquels Disney+ et Netflix vous ont sauvés bien des tracas et de possibles intrusions en pleine rencontre virtuelle.

Décidément, vos points de repères habituels ont changé. Mais comment s’assurer de ne pas tomber dans l’excès?

télétravail MANA

Stratégies pour une saine utilisation

1. En parler

Tout d’abord, il faut que vos enfants comprennent l’effet des écrans sur eux. Tout dépendant de leur âge, bien entendu! Mais il faut prendre le temps de leur expliquer ce qui vous amène à mettre des limites de temps pour la tablette. Utilisez des mises en situation pour les inciter à donner leur point de vue ou trouvez des vidéos explicatifs. Ils sont curieux, ils voudront en savoir plus.

Voici un exemple de vidéo simple et accessible à visionner avec eux.

2. Différencier l’utilisation qu’on en fait

Les écrans sont une porte d’entrée pour différentes choses : travailler, magasiner, socialiser, s’informer, etc. Les connaitre nous permet de mieux les gérer, certains étant essentiels d’autres moins. On ne peut donc pas mettre tout ça dans le même panier.

Saviez-vous qu’il est possible de distinguer 4 grands types d’écrans?

  1. Écrans de travail: devoirs, Outlook, Word, etc.
  2. Écrans de loisir: jeux vidéo, Facebook, Netflix, magasinage en ligne, Skype, etc.
  3. Écrans solitaires: lorsque l’on est seul (chambre, salle de bain, etc)
  4. Écrans partagés: lorsque l’on navigue en présence des autres (écouter Netflix au salon, lire son journal sur sa tablette dans la cuisine, etc).
 

N’oubliez pas de donner l’exemple!

Vos enfants doivent comprendre ce que vous faites. Il sera gagnant pour vous de faire preuve de transparence avec eux sur votre utilisation (Pssst! Ça leur donnera envie de faire pareil avec vous 😉

3. Laisser une marge de manœuvre à l’enfant

Les enfants aiment avoir une petite part de contrôle dans leur vie. On ne peut pas leur en vouloir! Vous êtes probablement très heureux quand votre patron vous donne la liberté d’arriver entre 8h et 9h le matin! Vous êtes moins stressés et vous sentez qu’il vous fait confiance. C’est pareil pour eux.

Pour les plus jeunes, il est suggéré d’avoir un horaire (de préférence flexible) où les différentes activités y seront inscrites : devoirs, temps d’écran pour jouer, activité physique, jeu de table en famille, etc.

Si vous vous demandez ce que ça peut donner, je vous invite à aller écouter l’expérience rapportée tout en humour par cette maman, cliquez ici

Ça fonctionne aussi avec les plus vieux, mais on peut leur laisser plus de place dans la gestion du temps.

TRUC!

Pour vous aider à gérer, vous pouvez donner un jeton, un carton ou une bille à votre enfant le matin. Celle-ci représente une période prédéterminée (15, 20, 30 minutes). À chaque fois que votre enfant se connecte, il doit vous remettre une pièce. Vous garderez donc plus facilement le fil de son temps d’écran et il trouvera ça amusant!

4. Favoriser l’utilisation des appareils dans les aires communes

Vous ne voulez pas avoir à toujours aller au sous-sol pour vérifier ce qu’il fait si votre bureau de télétravail est situé à l’étage, n’est-ce pas? Alors pourquoi ne pas installer un endroit réservé à l’usage des appareils numériques près de vous jusqu’à ce que tout soit revenu à la normale?

Vous pouvez mettre des écouteurs à la disposition et même créer un coin pour que votre fille puisse faire ses prouesses au lieu d’être seule derrière son écran dans sa chambre. Sans rester par-dessus son épaule, cette proximité vous permettra de voir dans son visage s’il se passe quelque chose à l’écran qui nécessite votre intervention.

Ne pas baisser la garde pour autant

Malgré tout, il faut rester vigilants. Si nous sommes tous au courant que vos enfants sont plus souvent devant les écrans, les prédateurs du web aussi! Ce n’est pas parce qu’il utilise des applications connues que le risque de croiser une personne mal intentionnée n’est pas présent, au contraire, ces derniers savent où se trouve les jeunes et sont en mesure de détecter les plus vulnérables.

Pour en savoir plus sur la protection des enfants, cliquez ici.

 

Ce qu'il faut retenir...

En utilisant les écrans de manière efficace, ils peuvent devenir des alliés pour passer à travers la période de confinement. Attardez-vous davantage à la qualité du contenu auquel vos enfants ont accès et assurez-vous de diversifier ses activités sur la tablette ou dans sa routine quotidienne.

Maud Pellerin, psychoéducatrice

Maud MANA

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Entrez vos coordonnées pour recevoir le document par courriel

*Champs obligatoires